Pose indirecte

Voici un exemple de pose indirecte, réalisé à partir d'un personnage d'une bd d'Hugo Pratt (version noir et blanc). Il s'agit de Changhai Li, héroïne chinoise, amie de Corto Maltese dans "Corto en Sibérie".

Le dessin, grandeur nature, est réalisé à l'envers sur un papier qui sera la plus facilement décollable possible, papier que j'ai choisi translucide - mais ce n'est pas une obligation - et posé sur un contreplaqué.
Chaque tesselle y est collée à sa place, face lisse sur le papier, à l'aide d'une banale colle en tube, ou un bâtonnet genre stick Uhu.
Fin de la première étape qui aboutit à une vue approximative de l'oeuvre finale, comme un négatif pour une photo.
(La non-finition externe de quelques centimètres, entre la mosaique et les bords du cadre, est un choix esthétique de l'auteur).
Le support définitif (un autre contreplaqué), avec son cadre déjà en place, est rempli de ciment blanc ou enduit.
Ici on a fait le choix d'un ciment prêt à l'emploi qu'on trouve en grande surface.
Il me restait du ciment. J'en ai profité pour étaler une fine couche sur la mosaique à l'envers, la "badigeonner" en quelque sorte.
J'ai retourné le cadre et son ciment sur la mosaique. Je presse fortement pour que le ciment pâteux pénêtre bien dans les interstices, pour faire les joints et assurer une bonne planéité de la face réelle de la mosaique.
Après avoir laissé durcir, je retourne l'ensemble, récupère le premier contreplaqué (ça peut ultérieurement resservir !). Apparaît alors, à travers le papier translucide utilisé, la mosaique dans son aspect définitif.
Délicatement, afin de ne pas décoller de tesselles si le ciment n'est pas totalement durci, j'enlève le papier translucide, puis j'enlève les traces de colle sur les mosaïques..

Aspect final, après avoir un peu nettoyé la mosaique et donné couleur définitive au cadre.

Observation : Cette méthode de réalisation permet, quelle que soit l'épaisseur des tesselles utilisées, d'avoir une oeuvre lisse et convient bien, par exemple, à un futur dessus de table.

Pour toute information complémentaire, cliquer ici : :



cliquer pour revenir au début